Nathan dans la presse

Publié le par alaindeg

Voici l'article qui a été publié dans la Dernière Heure (Edition Bruxelloise) ce jeudi 9 novembre:

Nathan Gielis : "La relève existe"

Judo

Il aura été une des satisfactions des Championnats de Belgique à Hasselt.

BRUXELLES : Nathan Gielis, jeune judoka, est arrivé le week-end dernier à Hasselt, où avaient lieu les Championnats de Belgique Seniors, avec le statut de Champion de Belgique en titre Juniors. Il est reparti de la ville anversoise avec une médaille de bronze au cou, acquise dans la catégorie des -90 kilos.  Contrat rempli donc.

"J'espérais effectivement faire une performance lors de ces Championnats. Je suis content avec cette 3ème place.  De plus je suis tombé sur le Champion de Belgique en demi, ce qui m'a coûté la finale."

 Celui qui a recu le Mérite Sportif de son club bruxellois, le Poséidon, de 2002 à 2004, n'en est qu'au début de sa carrière et compte bien l'amplifier.  Cette 3ème place, obtenue samedi dernier, sera, à n'en pas douter, un sérieux adjuvant moral pour les compétitions à venir.

"J'ai très envie de faire du judo à un haut niveau et participer à des compétitions internationales plus tard."

Bruxellois au rendez-vous

    En 2003, il est sacré Champion du Brabant en remportant la médaille d'oe Espoirs au championnat.  Il se classera également 2ème du championnat Régional. Et l'année suivante, lors de sa première saison juniors, il était déjà Vice-Champion de Belgique.  Un signe précoce qui annoncait un talent non négligeable chez lui.

     "Certains disent que le judo belge est dans le creux de la vague.  Moi qui ai déjà cotoyé le noyau de l'Equipe Nationale, je vous assure que la relève existe.  Il faut juste laisser le temps aux jeunes comme moi de s'épanouir et nous laisser travailler, mais le potentiel est là."

      Une autre belle performance lors de ces Championnats de Belgique, côté bruxellois, a été réalisée par Yung Gascard, un autre judoka, issu, lui, du Judo Club Anderlecht.

       L'homme d'origine asiatique restera certainement avec un goût contrasté dans la bouche, malgré son excellente médaille d'argent en moins de 60 kilos. Il est toujours quelque peu frustrant d'échouer lors d'une finale.  Il a du s'incliner face à Fabrice Flamand dans une finale cent pour cent francophone.

                                                                                      Benoit Peeters

 

Publié dans presse

Commenter cet article

André Sterpin 12/11/2006 20:13

Je suis déçu de ne trouver aucune trace de cette deuxième journée d'interéquipe ;)