La montée en division d'honneur dans la presse

Publié le par alaindeg

Article paru dans la Dernière Heure le vendredi 08 décembre 2006

Fierté Bruxelloise

Le Neko Anderlecht et Poséidon montent en Division d'Honneur

BRUXELLES.  La dernière journée des Interclubs de Division 1, se déroulait, samedi passé, au Parc de la Dodaine à Nivelles.  Le verdict rendu à l'issue de celle-ci était doublement satisfaisant pour le judo bruxellois.  En effet, tant les Anderlechtois que les pensionnaires du Poséidon ont arraché leur sésame pour la Division d'Honneur, la plus haute compétition Interéquipes en Belgique.

Pourtant, avec deux défaites lors de cette dernière tranche, les Anderlechtois avaient sérieusement compromis leur première place au classement final.

Mais les résultats d'autres matches leur étant favorables, les Bruxellois ont ainsi pu conserver la tête de la compétition à l'issue de l'épreuve.

Quant aux Woluwéens, ils ont remporté, avec mérite, tous leurs combats lors de cette journée.

Ce qui leur permet d'accéder pour la première fois de leur histoire, à l'élite en tant que deuxième.

Nathan Gielis, jeune judoka, possède déjà de grosses références au niveau national. Que ce soit chez les juniors ou chez les seniors (récent champion de Belgique à Hasselt). Il incarne à merveille l'avenir de son club que l'on espère doré.

"Cette montée va ouvrir des portes. C'est important à mon âge d'engranger le plus d'expérience possible. Et pouvoir réaliser cela au sein de mon équipe, en compagnie de tous mes amis, représente un sentiment fort.  C'est l'image et l'estime du club qui y gagnent.  La fierté qui en découle est immense et le mérite en revient aussi à notre coach, Alain De Gendt, qui fait du super boulot."

Ceci dit, l'objectif premier la saison prochaine  sera sans doute, avant tout, le maintien.  Comme le confirme l'entraîneur du Poséidon.  " La différence entre les deux divisiions est nette. Il faut donc rester réaliste.  Mais notre club est en progression constante et nous espérons jouer les trouble-fêtes."

Natahn Gielis y croit, en tout cas.  Il faudra garder la même motivation et la même volonté que cette année.  L'esprit collectif est très bon et nous comptons bien continuer sur notre lancée en restant solidaires."

B.P.

Publié dans presse

Commenter cet article

alain 12/12/2006 21:12

quelques petits commentaires :
le Poséidon est déjà monté en division d'honneur mais à l'époque( les années 80), elle n'existait pas et le sommet était la division 1 avec également une finale nationale, finale où le Poséidon se présenta plusieurs fois.
Et Nathan est bien champion de Belgique à Hasselt  en juniors et est 3ème  en seniors.